Rachis – Scoliose

Définition de la scoliose

  • C’est une anomalie de la statique rachidienne :
    • Déviation irréductible du rachis dans les 3 plans de l’espace (notamment une composante rotatoire en axiale) (≠ attitude scoliotique : réductible et pas de composante rotatoire)
  • Clichés : Rachis entier de face et de profil en charge
  • Côté de la convexité de la courbure majeure et l’étage concerné
  • Mesurer la scoliose (vertèbre au sommet et vertèbres extrêmes / l’angulation / la composante rotatoire)
  • Estimer l’équilibre de la scoliose (de face et de profil)

 Méthode de Libman et Cobb

  • Déterminer la vertèbre neutre (ou extrêmes) supérieure et inférieure de la courbure majeure. Elles ont une composante rotatoire nulle mais sont les plus inclinées.
  • La vertèbre « sommet », au sommet de la convexité
  • Mesurer l’angle de Cobb (angle de courbure):
    • tracer la ligne tangente au bord supérieur de la vertèbre neutre supérieure
    • tracer la ligne tangente au bord inférieur de la vertèbre neutre inférieure
    • tracer les perpendiculaires à ces lignes pour obtenir l’angle
 Scoliose Cobb

Apprécier la rotation

  • 5 stades selon Cobb (de 0 à 4): déterminés en fonction de la projection de l’épineuse de la vertèbre sommet (vertèbre à la composante rotatoire la plus importante) par rapport à 3 secteurs de cette hémi vertèbre
 

Equilibre

  • La courbure est équilibrée : la verticale abaissée par le milieu du corps de C7 passe par la médiane sacrée.
  • La courbure est déséquilibrée : l’écart de la verticale avec la médiane sacrée définie et quantifie le déséquilibre rachidien droit ou gauche

Appréciation de la cyphose dorsale et de la lordose lombaire

Potentiel d’évolution de la scoliose : indice de Risser

  •  Risser 0 : absence d’ossification
  • Risser 1 : apposition d’ossification du tiers distal
  • Risser 2 : apposition d’ossification des deux tiers distaux
  • Risser 3 : apposition d’ossification complète
  • Risser 4 : début de fusion à l’os iliaque
  • Risser 5 : fusion complète à l’os iliaque

Laisser un commentaire