Main rhumatismale

Interprétation d’une main rhumatismale

  • Interlignes articulaires (carpiens, MCP, IPP, IPD) :
    • Pincement ?
      • Localisé ?
      • Diffus ?
    • Ankylose ?
  • Os :
    • Érosions ? (= lyse de dehors en dedans)
      • Sous chondrale ? marginale ?
    • Ostéolyse ?
    • Géodes ? (peu spécifiques sauf dans l’arthropathie du dialysé, cf tableau)
    • Constructions ?
      • Appositions périostées ?
      • Ostéophytose ?
    • Trame ?
      • Déminéralisation ? Condensation ?
    • Parties molles :
      • Infiltrations ?
      • Calcifications ?
      • Nodules ?

 

CCA

  • Interligne : +/-
  • Topographie : Carpe +++, MCP
  • Destructions : +++
  • Constructions : ++
  • Géodes : +++, vérosionolumineuses, précèdent l’érosion
  • Trame osseuse : Sclérose sous-chondrale
  • Parties molles : Calcifications des cartilages
  • Déformations

 

Goutte

  • Interligne : + (longtemps préservé)
  • Topographie : IPP IPD
  • Destructions : Érosions périarticulaires de grande taille, expansves, spiculées
  • Constructions : Constructions en regard des érosions, périostose
  • Géodes
  • Trame osseuse : Ostéocondensation en regard des érosions
  • Parties molles : Dépôts tophacés en regard des lésions osseuses
  • Déformations : –

 

 

Rhumatisme psoriasique

  • Interligne :Pincement ++ , parfois pseudo-élargissement
  • Topographie : IPP/IPD
  • Destructions : ++ érosions marginales et centrales de l’interligne
  • Constructions : +++ Périostose / constructions périarticulaires (aspect pseudoélargi des bases phalangiennes)
  • Géodes : +
  • Trame osseuse : Ostéocondensation
  • Parties molles : –
  • Déformations

 

Polyarthrite Rhumatoïde

  • Interligne :Pincement ++ diffus
  • Topographie : Carpe / MCP / IPP
  • Destructions : ++, érosions sur les faces d’insertion synoviale
  • Constructions :  –
  • Géodes : +/-
  • Trame osseuse : Déminéralisation épiphysaire
  • Parties molles : –
  • Déformations : +++ coup de vent cubital

 

Arthrose destructrice

  • Interligne : Pincement  +++ localisé
  • Topographie : MCP/IPP/IPD 
  • Destructions :  +/- (arthrose destructrice rapide)
  • Constructions : Ostéophytes
  • Géodes : Sous chondrales
  • Trame osseuse : Ostéocondensation sous-chondrale
  • Parties molles : –
  • Déformations : +/- (clinodactylie)

 

Arthropathie du dialysé (amylose à b2microglobuline)

  • Interligne : Pincement peu marqué
  • Topographie : Carpe +++, MCP, IPP IPD (4e et 5e rayons)
  • Destructions : Lyse périarticulaire
  • Constructions : –
  • Géodes : +++, volumineuses, multiples, expansives
  • Trame osseuse : Normale
  • Parties molles : –
  • Déformations : –

 

Jaccoud (lupus)

  • Interligne : Normal
  • Topographie
  • Destructions : –
  • Constructions : –
  • Géodes : –
  • Trame osseuse : Normale
  • Parties molles : –
  • Déformations : Déformation en pseudo coup de vent cubital réductible +++

 

Maladie de Still

  • Interligne : Pincement diffus, ankylose
  • Topographie : Carpe +++
  • Destructions : –
  • Constructions : –
  • Géodes : –
  • Trame osseuse : Déminéralisation
  • Parties molles : –
  • Déformations : –

 

Hémochromatose

  • Interligne :Pincement global ou latéralisé
  • Topographie :  MCP des 2e et 3e rayons
  • Destructions : –
  • Constructions :  ++ en crochet large sur le versant radial de la tête métacarpienne
  • Géodes : Sous-chondrales
  • Trame osseuse :  Ostéocondensation
  • Parties molles : –
  • Déformations : Parfois dijonction scapholunaire
 

 

 

Sclérodermie

  • Interligne : Pincement ++
  • Topographie : MCP IPP IPD
  • Destructions :  Acro-ostéolyse
  • Constructions : –
  • Géodes : –
  • Trame osseuse : Normale
  • Parties molles : Calcifications amorphes
  • Déformations

 

Sarcoïdose

  • Interligne : +
  • Topographie :  IPP IPD
  • Destructions :  Acro-ostéolyse, ostéolysecortiocpériostée , pseudokystes
  • Constructions : –
  • Géodes
  • Trame osseuse : Réticulations en nid d’abeille de l’os trabéculaire
  • Parties molles : –
  • Déformations : –

 

Poignet – Radiographies

http://www.pinkybone.com/rx-mains/

 

Segmentation pulmonaire

 

segpulm

 

Segmentation bronchique

  • LARYNX
  • TRACHEE
  • CARENE
  • BRONCHE SOUCHE DROITE
    • Br lobaire supérieure
    • Br tronc intermédiaire
    • Br lobaire moyenne
    • Br lobaire inférieure
    • Br nelson / fowler
  • BRONCHE SOUCHE GAUCHE
    • Br culmen
    • Br lingula
    • Br lobaire inf
    • Br nelson / fowler

Segmentation pulmonaire

  • Poumon Droit
    • Lobe Supérieur Droit
      • apical
      • postérieur (dorsal)
      • antérieur (ventral)
    • Lobe Moyen
      • apical
      • médian
    • Lobe Inférieur Droit
      • supérieur (apical ;Nelson)
      • médiobasal (paracardiaque)
      • antérobasal (ventral)
      • latérobasal (externe)
      • postérieur (dorsal)
  • Poumon Gauche
    • Lobe Supérieur Gauche
      • apico-dorsal
      • antérieur (ventral)
      • supérieur (lingula)
      • inférieur
    • Lobe Inférieur Dauche
      • apical (Nelson)
      • antérobasal (ventral et paracardiaque)
      • latérobasal (externe)
      • postérieur (dorsal)

 

Traumatisme abdominal non pénétrant

I/ Hémopéritoine

  • Spontanément hyperdense, > 45 UH en TDM
  • Signe du caillot sentinelle : chercher lésion organe plein à proximité
  • Score d’hémopéritoine en FAST-écho (score de Huang) :

 

Localisation Points
Morison > 2 cm 2
< 2 cm 1
Douglas > 2 cm 2
< 2 cm 1
Gouttière périsplénique + 1
Gouttière péricolique + 1
Inter-anses + 2

 

 

II/ Lésions élémentaires

  • Lésions élémentaires d’organes pleins
    • Hématome : plage hyperdense mal limitée, hypodense apres injection
    • Contusion : plage hypodense bien limitée, non réhaussée après injection, n’atteignant pas la capsule de l’organe
    • Lacération : lésion linéaire hypodense, non réhaussant après injection, mesurant < 3cm, pouvant atteindre la capsule
    • Fracture : lésion linéaire hypodense, non réhaussant après injection, mesurant > 3cm, atteingnant la capsule, transfixiante

La constatation d’une lésion d’un organe doit attirer l’attention à la recherche de lésions associés des organes de voisinage

  • Lésions vasculaires élémentaires
    • Blush (extravasation de produit de contraste)
    • Dissection
    • Hématome de paroi
    • Rupture vasculaire
    • Faux anévrisme

 

 

III/ Classifications : AAST ou Mirvis

1/ Score des lésions hépatiques

A/ AAST 1994

 

Grade Description
I Hématome sous-capsulaire, < 10% de la surface-Lacération avec déchirure capsulaire, < 1cm de profondeur
II Hématome sous-capsulaire, 10-50% de la surface-Hématome intraparenchymateux <10 cm de diamètre-Lacération avec déchirure capsulaire, 1-3cm de profondeur, <10cm de long
III Hématome sous-capsulaire, >50% de la surface ou expansif ou rompu-Hématome intraparenchymateux >10 cm ou extensif ou rompu-Lacération de > 3cm de profondeur
IV Lacération avec atteinte de 25-75% d’un lobe ou 1 à 3 segments de Couinaud
V Lacération avec atteinte de >75% d’un lobe ou >3 segments de Couinaud-Lésions veineuses juxtrahépatiques (veine cave rétrohépatique, veines hépatiques)
VI Lésion vasculaire avec avulsion hépatique

 

B/ TDM Mirvis

 

Grade Description
I Avulsion capsulaire; fracture superficielle < 1 cmhématome sous capsulaire < 1cm épaisseur; infiltration péri-portale
II Fracture de 1 à 3 cm de profondeurhématome central ou sous capsulaire de 1 à 3 cm de Ø
III Fracture(s) > 3cmhématome central ou sous capsulaire > 3cm
IV Hématome sous-capsulaire ou central > 10 cmdestruction tissulaire ou dévascularisation d’un lobe
V Destruction tissulaire ou dévascularisation des 2 lobeslésions des veines hépatiques ou de la veine cave rétrohépatique

 

Quelques exemples ici

2/ Score des lésions spléniques

AAST 1994

 

Grade Description
I Lacération superficielle < 1cm ou hématome s/capsulaire
II Rupture capsulaire ou plaie superficielle < 1cm
III Plaie profonde (>1cm) sans atteinte hilaire
IV Plaie atteignant le hile
V Fragmentation splénique

 

Quelques exemples ici

3/ Score des lésions rénales et du système excréteur

AAST 1994

 

Grade Description
I Contusion rénale.Hématome sous capsulaire non expansif.
II Hématome périrénal non expansif.Lacération du cortex de moins de 1 cm de profondeur et sans fuiteurinaire.
III Lacération du cortex de plus de 1 cm sans fuite urinaire
IV Lacération s’étendant au système collecteur ( fuite urinaire).Lésion segmentaire vasculaire ( artérielle ou veineuse) avecinfarcissement rénal.Lésion pédiculaire vasculaire ( artérielle ou veineuse) avec hématomecontenu.Thrombose artérielle pédiculaire sur dissection.
V Avulsion du pédicule vasculaire rénal.Rein multifracturé.

 

Quelques exemples ici

4/ Score des lésions pancréatiques

AAST 1994

 

Grade Description
I Contusion mineure sans lésion canalaire-Lacération superficielle sans lésion canalaire
II Contusion majeure sans lésion canalaire ou perte tissulaire-Lacération majeure sans lésion canalaire ou perte tissulaire
III Transsection distale ou lésion parenchymateuse avec atteinte canalaire
IV Transsection proximale ou lésion parenchymateuse avec atteinte de l’ampoule de Vater
V Disruption de la tête dupancréas

 

Quelques exemples ici

 

 

Références

  • Ultrasonography for the evaluation of hemoperitoneum during resuscitation : a simple scoring . Huang et al, Journal of Trauma-Injury Infection & Critical Care, February 1994
  • Classification AAST : http://www.aast.org/Library/TraumaTools/InjuryScoringScales.aspx#kidney
  • Blunt hepatic trauma in adults: CT-based classification and correlation with prognosis and treatment. Mirvis et al, Radiology, April 1989

 

Poignet – Radiographies

Anatomie

poignet

Mesures

mesures

Mesure Normales Pathologies
IRU distal 0.8mm +/- 1.2mm •Positif>4mm : ulna long-> risque conflit ulno-carpien•Négatif<2mm : ulna court-> risque ostéonécrose lunatum (M. de Kienböck)
Inclinaison radiale 20-30° <20° : risque M. de Kienböck
Hauteur styloïdienne ulnaire 2-6mm >6mm : styloïde longue-> risque conflit styloïdo-triquétral
Interlignes scaphoïdo-lunaire et luno-triquétral <3mm Diastasis >3° : instabilité-> risque d’arthrose

mesures

Mesure Normales Pathologies
Inclinaison palmaire de la glène radiale 10° en bas en avant
Angles radio-lunaire et luno-capital -15 / +15°radius-lunatum-capitatum-M3 alignés Perte d’alignement : luxation périlunaire du carpe
Angle scapho-lunaire 30-60° •>60° : Bascule dorsale du lunatum» instabilité scapho-lunaire (risque d’arthrose)•<30° : Bascule ventrale du lunatum» instabilité luno-triquétrale(risque d’arthrose)

 

Compte rendu type

http://www.pinkybone.com/rx-poignet/